Le boson de Higgs:

Le boson de Higgs est l’objectif principal des recherches actuelles. Sa découverte serait une énorme avancée scientifique et permettrait de répondre à de nombreuses questions: notre compréhension actuelle de l'Univers est bien entendu incomplète. Le boson détient son nom d'un physicien britannique Peter Ware Higgs qui est surtout connu pour avoir proposé, dans les années 1960, une rupture de symétrie dans la théorie des particules. Ceci concernait la force électrofaible, expliquant notamment l'origine de la masse des particules élémentaires, et plus particulièrement les bosons W et Z. Ce mécanisme, appelé mécanisme de Higgs, prédit l'existence d'une nouvelle particule, le boson de Higgs.
Cette particule élémentaire fut proposée pour la première fois en 1964 par Robert Brout et François Englert. Son existence, aujourd'hui n'est toujours pas démontrée mais la création du CERN pourrait le permettre. Cette particule élémentaire donnerait une masse non nulle, et donc des propriétés différentes du photon (vitesse de la lumière) à toutes les particules qui nous entourent. Elle émettrait une sorte de champ de Higgs qui agirait sur chacune des particules, en remplissant tout l'espace. C'est en interagissant avec lui, que les particules acquièreraient leur masse. Celles qui interagiraient fortement avec le champ de Higgs seraient lourdes, et au contraire celles qui interagiraient que faiblement avec lui seraient légères. Le boson associé à ce champ de Higgs est la pièce manquante du modèle standard mais pas seulement, elle permettrait aussi de confirmer sa cohérence. Son existence va tenter d’être prouvée en 2010 au CERN car le boson n’apparaîtrait qu’à une énergie au moins égale à 115 GeV ce qui n’était pas faisable auparavant.
Les scientifiques pensent que le vide dans lequel baigne la matière agit comme une sorte de force de frottement sur les particules, comparable à la viscosité d'un liquide. Les particules sont alors ralenties et acquièrent ainsi une masse. Le porteur de cette force s'appelle le « boson de Higgs ».

Cette bande dessinée produite par le CERN nous permet de mieux comprendre le phénomène de Higgs :

1